Scénographe, costumier et performeur, Bastien Poncelet est un artiste belge diplômé de l'option Scénographie à l’École nationale supérieure des arts visuels de La Cambre. 

En 2015, il quitte Bruxelles pour Paris et travaille durant une année dans le studio de scénographie événementielle Bureau Betak. L’année suivant, il assiste Justine Bougerol sur la création jeune public Rose & Rose mise en scène par Jean-Michel Fournereau programmée dans l'amphithéâtre de l'Opéra Bastille et signe en novembre 2018 la scénographie et les costumes de la première création de Céline Estenne On avait de Bonnes Dents.

En parallèle à ses premières expériences scénographiques, il débute un travail personnel de recherches performatives. En décembre 2016, il reçoit à Trieste le prix Franco Jesurum pour sa performance Thymélé I, suite à quoi il crée en mars 2017, Cédric, performance présentée à Bruxelles lors de l'exposition collective Friche, Évohé Disco Club en juillet de la même année pour le Dôme Festival à Tours et Lisez ceci si vous souhaitez adopter un chien adulte, produit par le Musée d'arts asiatiques - Guimet en avril 2018. 

Il travaille aujourd'hui avec le metteur en scène français Olivier Martinaud sur sa prochaine création Aphrodisia, avec Alexis Julémont sur sa seconde mise en scène jeune public, La Fonte, avec Claire Pasquier sur Le Furieux, Opéra participatif présenté cette année à TalentLab19 au Grand Théâtre de Luxembourg et tourne comme comédien dans un seul en scène écrit par Frédérique Lecomte, Le Cabaret de la Madone

Bastien Poncelet concentre son travail personnel dans la création de performances et actions théâtrales. Sa démarche repose entièrement sur la relation qui existe entre le public, l’artiste et l’institution culturelle. Une dépendance intangible qui nous prouve constamment qu’aucun de ces trois partis ne peut se subvenir individuellement.

Il tente d’interroger et de questionner ces appartenances par l’acte théâtral en gardant constamment en tête que dans chacune des performances, un lien évident reliant ces trois catégories de protagonistes doit toujours être visible. La mise en forme de ce questionnement s’établit alors dans l'expérimentation sur l’espace scénique de sujets fondamentaux tels que les origines du théâtre et sa considération des genres dans la Grèce antique, l’importance du public comme témoin réceptif et passeur de valeurs, l’artiste identifié comme tel par simple réalisation d’actions. Ces actions théâtrales lui permettent d’aborder des sujets complexes dans des contextes de visibilité parfois trop peu sensibles aux questions sociales et politiques. Tout se joue dans la discordance qui réside entre l’incongruité de la situation mise en scène, et l’importance du message porté.

CURRICULUM VITAE / +32 (0) 478 229 300 / ecrire@bastienponcelet.com